La Meute Égarée T2

A Feral Christmas

  • Titre : : Lost Shifters book 2: A feral Christmas
  • Auteur : Stephani Hecht
  • Date de sortie : 2009 (pas sorti en France)
  • Éditeur : C&J Publishing
  • Pages : 144

Résumé : (Alors vu qu’il n’y en a pas en français, je vais un peu l’adapter à ma façon)

D’un côté on a Brent qui est à la recherche de ses frères disparus après une attaque des Corbeaux plusieurs années plus tôt. Il ne les a jamais oublié et est prêt à tout pour les retrouver. C’est alors qu’il apprend qu’un homme sait où ils se trouvent, un métamorphe faucon nommé Daniel. (en gros ça c’est la fin du tome 1 résumée)

Daniel fuit les Corbeaux depuis qu’ils ont presque éradiqué tout ses congénères (On se demande bien pourquoi XD). Il vit comme un humain jusqu’au jour où il trouve un métamorphe Jaguar dans sa chambre. Et de là arrive l’intrigue du roman ! Brent doit faire dire à Daniel où sont les jaguars disparus tout en bataillant contre son attraction pour Daniel.

Et me revoilà déjà avec le tome 2 de la série « Lost Shifters » de Stephani Hecht. Il n’est disponible qu’en anglais pour l’instant. Lecture toujours aussi rapide vu le peu de pages. Si vous avez ratés la chronique du tome 1, c’est par ici

Mitigé est le mot

Je suis très mitigé par cette lecture (comme le dit si bien le titre de cette partie), peut être même plus que pour le tome 1 qui était déjà pas mal à ce niveau.

Le scénario est toujours plutôt « superficiel » / « survolé » mais ça ne change pas du tome 1 Au moins on n’a pas perdu de vue cette mission de retrouver les frères perdus. C’est déjà ça ^^

On en apprend un peu sur un autre peuple de métamorphe : les faucons, à travers leur Alpha (ou ex alpha ?) Daniel. Un personnage que j’ai trouvé assez sympathique.

Donc pour l’instant on a Jaguar, Guépard, Corbeau et Faucon. Je crois n’avoir oublié personne. J’aime plutôt cette diversité de métamorphe au lieu du classique ‘loup / félin’ mais un peu plus de détails serait aussi agréable, pas juste un « ils existent ».

Les personnages

Dans l’ensemble j’ai préféré la dynamique Brent/Daniel à celle de Jacyn/Logan. (Au passage on revoit Jacyn mais à part une mention vite fait Logan est totalement absent).

Après si vous voulez du personnage développé avec une psychologie travaillée, je ne conseillerai pas ce livre. En vrai je ne sais même pas à qui dans mon entourage je pourrai conseiller ce livre « sérieusement » et non en mode « tu veux une lecture fun ? »

Je ne l’ai pas mentionné dans le tome 1 mais on a toujours un manque flagrant de personnage féminin. J’en ai compté…. *roulement de tambour* UN ! Et oui, pour l’instant en personnages féminin seule Cassie (soeur de Brent, Jacyn & Cie) est vraiment citée et parle un minimum. On ne va pas dire non plus qu’elle sert beaucoup à l’histoire mais elle est là et c’est déjà beaucoup ?

Bon… à un moment il faut quand même parler de l’éléphant (ou plutôt Jaguar ?) dans la pièce :

Coup de foudre édition numéro 2 !

C’est presque pire cette fois. Genre… Brent au départ n’a vu Daniel que en photos et on a l’impression qu’il est déjà sous le charme. Ok, un crush pourquoi pas mais de là à presque compromettre sa mission car il est distrait… (Il semblerait que ça arrive à certains mais ce n’est pas mon côté aro qui comprendra ça. )

Et ça ne s’arrête pas là.

Les choses deviennent très vite physique dans la chambre (et non, pas encore dans ce sens là XD). Bref, ils se battent et encore une fois Brent se laisse distraire, quasi au point de perdre l’avantage. Contrôle ta libido ou trouve toi quelqu’un avant une mission si tu es aussi facilement distrait

On pourrait se dire, « c’est bon, on a compris » mais ça continue. Et à la lecture je n’ai même pas ressenti la tension entre les deux alors qu’elle nous est constamment jetée au visage.

Je pourrais continuer ainsi longtemps donc je vais juste me contenter de ce dernier point sur leur relation :

Il y a aussi un passage assez… dérangeant ? (attention léger spoiler) En gros Brent « endort » Daniel et il en profite après pour l’observer, lui caresser le visage ? Et aux dernières nouvelles Brent se vidait de son sang, mais on semble s’en rappeler qu’une fois sur deux.

Que dire de plus… ils tombent donc fous amoureux en même pas 24h ? Je dirais même 12h ? Bonjour la crédibilité. Si on me donnait un soupçons d’âme soeur, pourquoi pas je veux bien essayer d’y croire. On peut accuser le destin au lieu de juste hurler « facilité scénaristique » mais ça ne semble pas être le cas ici. (même chose pour un autre point de l’intrigue les concernant mais je ne vais pas tout dévoiler quand même)

Sinon en positif

(car il y en a aussi, je ne passe pas ma vie à râler) :

  • Rat : je n’ai pas encore parlé de lui mais c’est un métamorphe guépard qui s’occupe de tout ce qui est informatique au centre op des jaguars. Son humour et sa simple présence en fond du positif ^^ J’aime les personnages chaotiques et il a l’air d’être parfait dans ce rôle.
  • La continuité de l’intrigue : alors je râle beaucoup sur la simplicité de l’intrigue et son côté parfois totalement superficiel mais pour l’instant ça se tient presque. Frères disparus ? donc on cherche des pistes. J’aime plutôt assez ce côté enquête même s’il n’est pas forcément mis en avant et très vite expédié. Après ce n’est pas forcément non plus le but de ces livres. On aura compris que le but principal c’est quand même que A & B finissent dans le même [choisissez un lieu].
  • Je cherche un point numéro 3 mais il ne semble pas vouloir venir … ah si. C’est une lecture très divertissante pour moi. Je ne la prends pas du tout au sérieux donc ça me fait une pause « lecture facile » et j’ai des bons moments à rire devant certains points absurdes, certaines comparaisons aussi (la prochaine fois je vous en garde une de côté pour argumenter ce point ^^)

En conclusion

Toujours très mitigé mais il y a un petit quelque chose avec ce style de livre qui fait qu’on continue quand même de lire. Je n’en suis pas encore au stade de jeter virtuellement le livre par une fenêtre donc je pense bien lire le tome 3. J’ai envie de savoir combien de tome je tiens avant de dire « c’est assez! ». Et puis on ne sait jamais, peut être que ça s’améliore avec le temps ? Étonnamment, sur Goodreads les tomes tournent tous quasi autour de 4 en terme de notes donc… un lapin peu avoir de l’espoir.

Alx. 🐰

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s